Bienvenue dans le futur cauchemardesque du 41ème Millénaire ...


Pour tous les envoutés de ce monde rocambolesque, à vous que vous soyez peaux vertes ou serviteurs du Saint Empereur !Invités, Invitées, toi qui parcours brièvement ce forum, n'hésite pas à t'inscrire!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La dure vie d'un humain de compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Litrik
Admin
Admin
avatar

Messages : 1733
Réputation : 10
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord pôd'Calé

MessageSujet: La dure vie d'un humain de compagnie   Ven 17 Fév - 16:04

L’atelier était crasseux, un immonde fatras de choses s’entassait aux pieds des murs, allant des outils de calibrage aux détritus et défécations.
L’air empuantit aurait fait défaillir n’importe quel noble impérial un peu trop délicat pour ce genre d’environnement.
Le gros mek avançait lentement, scrutant les alentours. Il était accompagné d’un gretchin assistant. L’inspection suivait son cours. Les esclaves humains s’attelait à travailler dur.
Ils ne pouvaient pas risquer d’être pris en train de ‘’se reposer’’ par le maitre des lieux. La tension palpable rendait les bruits d’activité régnant dans la manufacture aussi dérangeant qu’un silence profond.
Soudain, l’imposant peau-verte, désigna de son index crasseux le pauvre James. Celui-ci dégluti.
Il tremblait, mais essayait de ne pas trop le montrer. Il continuait de travailler pour ne pas avoir à penser qu’il était le malheureux désigné. C’était son tour…

‘’Toa, montre moi s’que tu fabrik’.’’

Levant la tête pour regarder son interlocuteur, James vit le visage noueux de son ‘’patron’’. Il remarqua que son visage, bien que hideux, ne portait pas de trace d’hostilité. C’était rare, chez les orks. James attrapa une poignée des munitions qu’il fabriquait, et les tendit vers l’effrayant monstre vert. Le gretchin s’avança, et attrapa méchamment les balles, avant de les apporter à son maitre.
L’homme avait un peu mal à cause d’une griffure provoquée par un des ongles crasseux du gretchin, l’esclave se retint de geindre alors que l’ork ouvrait le barillet de son ‘’testeur’ ’’, un six-coups doté d’un trou pour chaque type de calibre. Le gros mek s’en servait généralement pour tester la qualité des munitions, et par conséquent celle du travail des esclaves.
Il glissa une des balles dans un trou de taille adaptée.
Lentement, il referma le barillet et pointa le canon de l’arme vers le torse de James. Un ‘clic’ se fit entendre. Une déflagration suivit tout de suite après. James s’effondra sur le sol, à genoux.
Un sourire sadique s’afficha sur la figure de l’ork, voyant l’humain à terre… Mais il se transforma en rictus de stupeur lorsqu’il se rendit compte qu’il était toujours vivant.
A vrai dire, il n’était même pas blessé.
D’ailleurs, c’est l’incompréhension qui domine l’esprit de l’esclave au moment ou celui-ci se demande s’il n’est pas mort et pourquoi il est toujours là. Affolé, les traits déformés par la peur intense qu’il venait de ressentir, il fixa son ‘’patron’’ furieux, dans les yeux.

‘’Tes munis’ions elles marchte pas ! C’est koa ce travail’ ?’’

La munition avait foiré. Cela lui avait sauvé la vie, mais il allait subir une fin bien plus atroce s’il ne trouvait pas la parade bien vite.

‘’Des balles à blanc !’’

James se recroquevilla et plaça ses mains au dessus de sa tête en protection d’une éventuelle représailles. La peur aux tripes, il s’attendait au pire.

‘’HAR HAR HAR HAR !’’

Mais la sanction ne tomba pas. A la place, le rire gras du peau-verte résonnait. Il se découvrit la tête, et aperçu le monstre vert rire à gorge déployée.

‘’Je t’aime bien toa, t’es ruzé com’ un squig !’’

James se releva. Il glissa un ‘’Merci’’ très discret que l’ork n’entendit pas, trop occupé à rire.

‘’Viens le ruzé, j’ai du boulot pour’ toa…’’


Si quelqu'un lit, des commentaires ? Ça vaux la peine de raconter la suite des aventures de James ?
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-warhammer.forumactif.org/forum.htm
Rorschach
Blind'Boyz
Blind'Boyz
avatar

Messages : 83
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 21
Localisation : Dans le caniveau...

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Dim 19 Fév - 20:08

Très intéressant tout ça!!!

Y a pas mal a dire de trucs a dire sur ce sujet car celui-ci est très peu exploité et extrêmement intéressant.

Je n'ai pas grandes critiques négatives à faire pour le moment, mise à part le coup des balles à blanc qui est un peu surprenant et simple à mon goût ^^

Commed'hab : LA SOUITE!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Litrik
Admin
Admin
avatar

Messages : 1733
Réputation : 10
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord pôd'Calé

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Mer 22 Fév - 1:53

Merci du commentaire, tu me donne envie de continuer ! Wink
Sinon petit sondage, tu préfèrerai voir mon personnage rester humain ou devenir plus orkesque ?
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-warhammer.forumactif.org/forum.htm
Rorschach
Blind'Boyz
Blind'Boyz
avatar

Messages : 83
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 21
Localisation : Dans le caniveau...

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Mer 22 Fév - 10:50

Pourquoi pas plus orkeske !

Après tout ce n'était q'un trouduc de la garde c'est peut-être l'occasion de devenir quelqu'un de puissant ! ou de mourir plus rapidement...^^
Revenir en haut Aller en bas
Litrik
Admin
Admin
avatar

Messages : 1733
Réputation : 10
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord pôd'Calé

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Mer 22 Fév - 17:16

Tes désirs sont des ordres !
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-warhammer.forumactif.org/forum.htm
Litrik
Admin
Admin
avatar

Messages : 1733
Réputation : 10
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord pôd'Calé

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Ven 6 Juil - 18:25

Le journal de James
Jour 1 :
Quelle journée ! Aujourd’hui est le premier d’une nouvelle étape de ma vie. Jamais je n’aurai imaginé déjà tomber dans les griffes d’un ork esclavagiste, mais je n’aurai encore moins Boubourseçu le fait de devenir son conseiller. Encore que, il semble plus me considérer comme un animal de compagnie. Quoi qu’il en soit depuis ce matin, dans le campement j’ai une place que nombre de gretchins et d’esclaves envient. J‘espère ne pas faire l’objet de jalousie, je vais me faire tout petit.


Ça lui faisait mal à la tête. L’alarme retentissait depuis plusieurs minutes, une alarme ork bien stridente montée dans les ateliers avec les moyens du bord en cas de situation de crise. A ce moment il était à côté de sa ‘’loge’’, assez éloignée de l’atelier, mais juste à côté de la hutte de Tournevis’. James n’en pouvait plus de ce vacarme. Mais il ne pouvait pas bouger, car la chaine qui reliait son cou au mur du fond de la loge, qui ressemblait plus à une niche à squig d’ailleurs, n’était pas décadenassée.
Les mains sur les oreilles pour atténuer le bruit, concentré à fixer du regard sa paillasse, il ne sorti de son état second que lorsqu’il senti la vibration d’un kikoup’ fracasser sa chaine.
« Mais Quesque…
-Dépêche toua, on va louper la bast’on ! »
C’était un ork qu’il n’avait encore jamais vu. Trapu, vêtu d’une étrange combinaison d’un violet uni tachées par endroit d’une étrange substance verte suintante. Il était dôté d’un ridicule couvre chef parodiant les toques des éclasiarchiques impériaux, et de nombreux grelots étaient accrochés sur des bottes, sa combinaison, le bâton de cuivre qu’il portait…
James se senti soulevé du sol, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il était trimballé à travers tout le camps par la brute verte étrange.
« Mais qui tu es toi ?
-Rasguts ! Je suis konseillé de Tournevis’, il a été kapturé par lé Boyz de Boss Minus’ ! Il a dékouvert l’arnak’ et il s’est venjé ! »
En effet… les rumeurs parmis les esclaves lorsqu’il travaillait encore à l’atelier disaient que Tournevis’ fabriquait des véhicules pour le compte du Big Boss local, mais qu’il pensait partir avant de terminer son contrat avec le payement.
« Y z’ont piqué le Space Hulk’, et ils vont attaker le kamp ! Tournevis’ m’a d’mandé de te mettre à l’abris paske t’es futé mais t’es mou ! »
Ballotté par l’ork qui le portait à bout de bras, il ne pu vraiment lui répondre. Mais c’est étrange. L’esprit de la Waaagh ! ?
« Il faut zaller au télatépula pour aller sauver eul’ chef avant que le Space Hulk’ y parte ! »
Ils arrivèrent à une drôle de structure. Trois pilonnes élevés, de manière plus ou moins (plus moins que plus) équidistant sur les tours d’une plateforme métallique parcourue de centaines de câble, de forme circulaire. Les câbles remontaient de manière anarchique sur les pilonnes, crépitant d’une énergie à peine contenue. Une bande de peaux-vertes se joignirent à eux, tous armés jusqu’aux dents.
Le porteur posa James. Il étendit les bras, et une onde de choc verdâtre projeta le pauvre humain par terre.
Lorsque quelques secondes après il reprit ses esprits, il était dans un tout autre décor. Atmosphère irrespirable, l’Obscurité n’était brisée par de faibles lumières artificielles provenant de néons artisanaux. Il repérai bien une structure à pilonnes similaire, mais dans une pièce fermée immense.
Pour la première fois, il était dans l’enfer d’un Space Hulk…
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-warhammer.forumactif.org/forum.htm
Derec
Marine Tactique
Marine Tactique
avatar

Messages : 829
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Sam 28 Juil - 8:21

Démonette de Slannesh !! ! Enfin, j'ai fini par penser à le lire ce texte ! Si y'avait une loi dans ce pays j'serais pendu haut et court, mais bon, c'est l'anarchie et tant mieux pour moi.
M'enfin bref c'est de la bombe, même si ça fait plus d'un mois que c'est sorti sans que je le lise résultat on est pas déçu du détour ! Une suite de prévue (promis je la lirais plus vite) ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Derec le Dim 29 Juil - 8:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Litrik
Admin
Admin
avatar

Messages : 1733
Réputation : 10
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord pôd'Calé

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Sam 28 Juil - 14:44

Bien sur qu'il y aura une suite !
Je vais me démerder pour qu'elle ne vienne pas trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-warhammer.forumactif.org/forum.htm
Derec
Marine Tactique
Marine Tactique
avatar

Messages : 829
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Dim 29 Juil - 8:26

Yeah ! Pour l'attente t'en fais pas, l'immortalité a fait de moi un être patient...
Revenir en haut Aller en bas
Litrik
Admin
Admin
avatar

Messages : 1733
Réputation : 10
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord pôd'Calé

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Dim 29 Juil - 11:29

Pour écrire la suite il me faudra faire un mini rapport de bataille d'un scénar avec Minus, l'incursion pour libérer Tournevis'.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-warhammer.forumactif.org/forum.htm
Derec
Marine Tactique
Marine Tactique
avatar

Messages : 829
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Dim 29 Juil - 15:11

Prévue pour quand cette baston ?
Revenir en haut Aller en bas
Litrik
Admin
Admin
avatar

Messages : 1733
Réputation : 10
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 26
Localisation : Nord pôd'Calé

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Dim 29 Juil - 15:12

Quand on aura le temps ? XD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-warhammer.forumactif.org/forum.htm
Derec
Marine Tactique
Marine Tactique
avatar

Messages : 829
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   Lun 30 Juil - 18:13

Mais encore^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dure vie d'un humain de compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dure vie d'un humain de compagnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compagnie antichar 7
» La Compagnie des Alpes: 1er actionnaire du Futuroscope
» Galerie de Vulkan: 3ème compagnie des Ultramarines
» Notre asso "point de croix et compagnie" de Lorient
» ENID BLYTON SERAIT-ELLE UNE DROGUE DURE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans le futur cauchemardesque du 41ème Millénaire ... :: Sainte Reliques de L'Empereur-
Sauter vers: