Bienvenue dans le futur cauchemardesque du 41ème Millénaire ...


Pour tous les envoutés de ce monde rocambolesque, à vous que vous soyez peaux vertes ou serviteurs du Saint Empereur !Invités, Invitées, toi qui parcours brièvement ce forum, n'hésite pas à t'inscrire!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le flouffe des crimson reapers, une armée de space-marines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
uhtred
Nobz
Nobz
avatar

Messages : 245
Réputation : 7
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 24
Localisation : 62

MessageSujet: Le flouffe des crimson reapers, une armée de space-marines.   Mer 14 Juil - 18:46

présentation générale
Les crimson reapers sont un chapitre fils des imperial fists par le biais de 2 chapitres successeurs successifs ayant réussi à garder un patrimoine génétique notablement pur, fondé pendant la 13e fondation. Les marines du chapitre acceptent de plein grès et sans aucune illusion leur rôle premier d’exécuteurs au sein de l’impérium plutôt que de parangon de la foi ou de défenseur de l’humanité, ce qu’ils sont mais en second. De fait, si leur chapitre père avait une livrée verte, le premier maître de chapitre jeta son dévolu sur du pourpre, couleur du sang séché, agrémentée de noir pour la part d’ombre en tout space marine inhérente à leur fonction macabre, que certains camouflent par un masque de pureté, où que d’autres assument totalement en adoptant des doctrines violentes. Enfin du turquoise vient agrémenter le tout en symbole de la volonté de tout citoyen impérial de s’élever vers les cieux, ainsi que trancher de valeurs morales telles que l’honneur le pourpre de la violence.

particularités chapitrales
Néamoins ils ne se définissent pas comme de simples bourreaux sans autre ambition que de tuer, mais tiennent à conserver un code d’honneur strict et des traditions solides pour ne pas risquer de sombrer dans le chaos dans une quête débridée de pouvoir, même en partant d’une bonne intention. Ceci est appelé la « Mesure », qui est assez souple pour y trouver une réponse sensée à toute situation cohérente, mais cette souplesse se paye par une intransigeance extrême, et tout manquement est sévèrement punis, les punitions allant croissantes en fonction de la faute mais aussi en fonction du rang. C’est ainsi qu’ils définissent eux même à la manière d’un ordre de chevaliers de la préhistoire technologique de terra, avec leur goût pour les parties de chasse de grand gibier ou encore des tournois. D’ailleurs, les crimson reaper participent à la fête des lames, et ont eu l’honneur de remporter par deux fois le tournoi. Mais l’un des caractères qui les rapproche également des anciens chevaliers de terra, c’est leur foi et l’importance qu’ils y accordent. Ceci se retrouve dans leur intolérance et leur goût pour le feu et la purification au bûcher
Ces valeurs, ainsi que la conscience aigue des dangers de la corruption qui les guettent, fait du chapitre un chapitre apprécié par l’inquisition, qui n’hésite pas à faire appel aux crimson reapers quand une aide est requise et que les chevaliers gris sont momentanément indisponibles, que ce soit à cause des distances ou encore des priorités.

les "intouchables"
Mais les crimson reapers cachent un bien plus lourd secret, lié au fait que le chapitre soit de la 13e fondation : les inouchables. En effet, de temps en temps un space marine se met à osciller entre deux dimensions sans pouvoir se fixer dans aucune des deux. Ce phénomène est apparu en 453M35, soit seulement 3 ans après la fin d’une longue et éprouvante campagne, ayant mobilisé le chapitre entier, contre un seigneur nécron ayant pris possession d’une planête et de ses lunes, assisté par son c’tan tutélaire. Lors de l’ultime bataille, le maître de chapitre tobias klorsus lança une grenade vortex sur l’immondice de 5m de haut qui dirigeait les machines de métal. Son nécroderme éclata en aspergeant touts les spaces marines non couverts, passant au travers des armures énergétiques qui n’avaient pas l’épaisseur d’un blindage, soit 60% du chapitre.

Suite à cet incident, les gènes du chapitre furent minutieusement examinés mais on ne découvrit aucune trace de souillure.

la théorie de la 13e fondation.
Quand le phénomène se fut répandu, les archivistes envisagèrent alors la (ma) théorie, à savoir que la 13e fondation fut l’occasion d’une innovation dans le génôme des glandes progénoïdes, dans le but de rendre les space marines capable de produire une protéine de « réparation » de l’ADN pour rendre la survie d’un chapitre moins sensible à une exposition massive/non traitée à la souillure, ainsi qu’à la dégénérescence. Mais, si l’expérience fonctionna partiellement, il apparut rapidement que l’ADN ne se corrigeait pas mais, en lieu et place, était capable de s’adapter –partiellement au moins- à de nouvelles conditions extrêmes et prolongées (et on sait que le génotype est capable de générer des effets sur les forces surnaturelles, comme l’existence du gène paria, identifié, ou encore la permanence du don de la navis nobilite). L’affaire ayant été étouffée par terra, tout en renforçant et en unanimisant l’intégrisme des 12 seigneurs de terra à propos de l’œuvre de l’empereur. Ceci explique à la foi la désolidarisation du plan matériel de la part des intouchables, mais aussi le fait que les marines de la légion des damnés puissent apparaître sans signes avant-coureurs : en « surfant » sur les courants du warp sans les perturber ou les détourner, pour sortir ensuite dans le plan matériel, capacité acquise à cause de leur errance dans le warp. Mais elle explique aussi la maladie des légionnaires : ils ont quand même une existence matérielle, et donc peu compatible avec une immersion totale dans le warp, qui provoque un rejet du corps contre lui-même. De la même manière, les intouchables ont une présence de moins en moins importante dans l’univers matériel et finissent par disparaître totalement. Les archivistent utilisent donc un procédé ésotérique de runes imprégnées de l’astronomican (rituel ne pouvant donc être effectué que sur un vaisseau aligné sur le fanal psychique, l’astronomican étant choisi pour sa pureté psychique vierge de toute corruption), qui par réaction avec la technologie nécron imprégnant les intouchables inhibe la réaction et la ralentit, dotant les marines maudit d’une durée de vie approximative totale de 50 ans à partir du commencement du phénomène, avec 40 ans de service avant de ne plus pouvoir saisir correctement le matériel avec lequel ils sont susceptible d’interagir.

Le chapitre mobilise donc dans les cas de nécessité ces intouchables, les larguant sur le champ de bataille sans réacteurs dorsaux, avec simplement un système antigrav intégré au pack dorsal, les marines étant protégés par leur malédiction qui fait qu’ils n’absorbent qu’une partie de l’impact.

Voilou voilou... commentaires? Incohérences (en oubliant le passage sur les explications de la 13e fondation, c'est qu'une hupothèse de ma part sans grand chose pour confirmer/infirmer)?

A vous!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le flouffe des crimson reapers, une armée de space-marines.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vente] Armée CV [Achat/Echange] GdC
» avis pour armé space marines
» Liste 1000pts SM qui a fait ses preuves en tournoi
» armée space marines 1000 points
» Mon début d'armée Black Templar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans le futur cauchemardesque du 41ème Millénaire ... :: Sainte Reliques de L'Empereur-
Sauter vers: